fbpx

Le syndrome de l’imposteur – Comment s’en débarrasser ?

Le syndrome de l’imposteur - Comment s'en débarrasser ?

Avez-vous déjà eu le sentiment que votre réussite n’était liée qu’à un concours de circonstances ou au hasard ?

Que vos compétences ne sont qu’illusion ou de ne pas mériter votre poste ?

Que les compliments que vous recevez ne sont que coïncidence ?

Si ces phrases font écho en vous, il est possible que vous soyez touché par ce que l’on nomme le syndrome de l’imposteur.

Si c’est le cas, pas d’inquiétude, vous êtes loin, d’être le seul et il est possible au travers de techniques de vous en défaire.

C’est ce dont je vais vous parler dans cet article en définissant ce syndrome, ses conséquences et en vous donnant 5 conseils pour vous en débarrasser enfin.

Syndrome de l'imposteur

Définition du syndrome de l’imposteur

Le syndrome de l’imposteur est un mécanisme psychique qui a vu le jour à la fin des années 70.

Il se définit comme le fait de douter constamment de ses capacités et compétences.

La personne qui en souffre ne se sent pas légitime dans sa réussite ni dans son statut.

Elle attribue souvent ses réussites à la chance ou au destin se remettant ainsi en permanence en question et refusant d’accepter les compliments au sujet de ses actions.

Ainsi, les personnes concernées par ce syndrome pensent tromper leur entourage, craignent d’être démasquées et que ces derniers découvrent… l’imposture dont ils se sentent coupables.

Qui est concerné ?

L’origine de ce syndrome se trouve généralement dans l’enfance, au sein de cellules considérées comme étant essentielles à cet âge notamment la famille ou l’école.

Cette tendance sera accentuée si l’enfant admire une figure importante à ses yeux comme un parent ou ascendant faisant ainsi tout son possible pour lui ressembler.

Ainsi, près de deux personnes sur trois seraient touchées par ce syndrome, hommes comme femmes quel que soit leur milieu social.

Cependant, quelques tendances se dégagent et on retrouverait plutôt des personnes ayant des parcours de vie chaotiques, brillantes, mais pas forcément diplômées, perfectionnistes ou encore autodidactes.

De fait, que ce soit au travail ou à domicile, cela n’est pas sans conséquences sur les relations interpersonnelles, mais surtout sur l’individu lui-même.

En effet, la personne va se sentir de plus en plus épuisée, se fragiliser et redoubler sa cadence de travail dans un souci de “bien faire et toujours mieux”.

syndrome imposteur illustration

Ces troubles pourraient entraîner :

 

  • Une véritable dévalorisation de l’individu ;
  • Un isolement social progressif ;
  • Des difficultés à s’épanouir professionnellement et personnellement ;
  • Une dégradation des relations avec l’entourage ;
  • Un burn-out et/ou une dépression…

 

Toutefois, il existe des méthodes pour se détacher de ce syndrome, mais avant de les appliquer, voici quelques indicateurs pour savoir si vous êtes concernés :

Comment savoir si on est concerné ?

Syndrome imposteur

Plusieurs paramètres permettent d’évaluer si vous en souffrez :

 

  • La tendance à dénigrer constamment vos compétences ;
  • L’attribution de vos succès à la chance, au hasard ou à une erreur de jugement de la part de ceux qui vous évaluent ;
  • Le fait de vous dire que si vous réussissez dans votre domaine, c’est parce que c’est facile et que tout le monde peut en faire autant.
  • De vous répéter régulièrement que vous ne méritez pas votre place et que vous dupez les autres ;
  • D’être excessivement perfectionniste et de vous refuser le droit à l’erreur.

 

En effet, les individus souffrant du syndrome de l’imposteur dépensent une très grande énergie souvent peu proportionnelle à la tâche qui leur est attribuée.

Si vous avez répondu de manière affirmative à deux items et plus, il est possible que vous soyez touché par le syndrome de l’imposteur.

Rassurez-vous, dans le paragraphe suivant, vous allez retrouver quelques astuces pour vous aider à vous en délivrer progressivement.

5 conseils pour se défaire du syndrome de l’imposteur

Que vous souffriez vous-même de ce syndrome ou que vous souhaitiez venir en aide à quelqu’un qui est touché, l’idée principale consistera à retrouver confiance en vos capacités et en votre valeur.

C’est un travail qui se fait sur la durée, mais sortir de ce cercle vicieux est tout à fait possible !

Dans l’ordre que vous souhaitez, vous pouvez :

 

  • Lister vos preuves de réussite par le passé 

Cela peut aussi bien être des diplômes, des reconnaissances sur votre lieu de travail que des expériences sportives ou associatives.

Par exemple, votre responsable vous complimente pour votre efficacité, prenez cela comme une preuve réelle de vos compétences (un supérieur fait rarement un retour positif par simple charité !).

Il est donc utile d’apprendre à nuancer les pensées négatives qui vous amènent à vous rabaisser constamment ;

 

  • Appuyez-vous sur le regard que les autres posent sur vous

Cela pourra vous permettre d’avoir une opinion bienveillante à votre propre encontre.

En effet, dans la mesure où vous ne vivez qu’en posant un regard négatif sur vous-même, vous finissez par vous dire que les autres ont un jugement similaire.

Écouter davantage les autres pourra vous aider à combattre vos doutes et à porter une image positive sur vos réussites ;Mockup 1 Vaincre syndrome imposteur

  • Cessez de réclamer la perfection.

D’abord, parce qu’elle n’existe pas.

Le syndrome de l’imposteur amène souvent à penser que ne pas exceller dans tel ou tel domaine est synonyme d’échec et de rater sa vie.

Soyez pourtant certains que vous avez nullement besoin d’être au sommet dans tous les domaines de votre vie pour mériter votre place ou l’amitié et l’amour de vos proches ;

 

  • Ne vous comparez pas aux autres

Chacun est différent, avec des parcours de vie et une vision de la réussite qui en découlent.

Pour votre meilleur(e) ami(e), cela peut passer par le mariage et la maternité, pour votre collègue par une vie professionnelle accomplie et une réussite financière importante.

Vous pouvez donc vous comparer avec une personne qui à vos yeux symbolise la réussite, mais dont la propre vision sera totalement différente de la vôtre.

Peut-être qu’au regard de celle-ci, vous-même êtes synonyme de ce qu’elle voudrait être… sauf que vous l’ignorez. 

 

  • Sortez de votre silence ;

Parler à des proches peut vous faire prendre conscience d’une chose essentielle : vous n’êtes pas seul(e) !

De nombreuses célébrités comme Michelle Obama ou Natalie Portman qui en apparence passent pour des personnes dotées d’une grande confiance ont partagé leur expérience à ce sujet.

Enfin, un travail aux côtés d’un thérapeute peut vous permettre de travailler sur les origines de votre histoire et les causes de la faible estime que vous avez de vous.

 

N’oubliez pas une chose : avancez jour après jour à votre rythme et acceptez de vous donner le droit à l’erreur !

 

avancer syndrome imposteur

 

Un autre symptôme est également très courant quand on se lance dans l’aventure du business en ligne… C’est le syndrome de l’objet brillant. Si vous ne le connaissez pas alors je vous invite vivement à lire cet article en cliquant ici

Vous avez des questions sur cet article ? N’hésitez pas à les poser en commentaire !

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire